top of page

S'initier au Feng Shui

Non s'initier au Feng Shui n’est pas réservé aux seuls adhérents d’un club très fermé, bien au contraire !

Le dernier article sur le sujet vous a de toute évidence intéressés alors j’ai décidé de vous proposer aujourd’hui, 3 astuces très simples pour vous permettre d’amener le Feng Shui dans votre intérieur et vous familiariser avec cette méthode.


Mais commençons tout d’abord par quelques présentations.

Le Feng Shui signifie le vent et l’eau.

C’est une méthode ou plutôt une médecine chinoise qui voit le jour il y a plus de 3 500 ans avant JC, mais elle est apparue chez nous il y a seulement une trentaine d’années.

Pourquoi, me demanderez-vous?

La principale réponse tiendrait de l’évidence : la culture chinoise est très différente de la culture occidentale.

C’est la raison pour laquelle la plupart d’entre nous sommes quelque peu dépassés par la très grande quantité de “cases à cocher” pour appliquer la méthode et avoir un intérieur dit Feng Shui.

Mais…

Vous allez voir à quel point certaines bases du Feng Shui sont accessibles à tout le monde, à toutes les maisons et surtout, combien elles vont résonner en vous car elles sont purement logiques.


La 1ère base repose sur le positif et le négatif, et l’idée de s’entourer de positif.

Pour cela, je vous invite à observer votre intérieur.


Observez chaque détail, chaque objet, chaque chose qui compose votre pièce; que ce soit les meubles, les objets, les photos, les plantes, un vase, une pierre précieuse.

Vous l’aurez compris, chaque objet devant vos yeux doit attirer votre attention à partir du moment où il évoque un souvenir ou une émotion pour vous.

Observez si c’est une émotion positive ou négative, s’il véhicule un souvenir positif ou négatif, etc.

Sans surprise, si l’émotion est positive, c’est une très bonne chose.

Cela signifie que consciemment et inconsciemment vous savez vous entourer d’objets valorisants pour vous.

Si à l’inverse, vous éprouvez des sentiments négatifs, qu’ils vous ont été offerts mais que vous ne les aimez pas, vous avez plusieurs options (pas juste d’accuser les enfants ou le chien de les avoir fait tomber par accident !).

  • conserver l’objet malgré tout parce que vous aimez la personne qui vous l’a offert

  • déplacer l’objet pour mieux le mettre en valeur et lui donner une autre énergie, cela vous permettra de changer votre perception. Je vous assure que ça fonctionne très bien, et je n’ai pas eu à contrarier ma famille ou mes amis !

  • se détacher complètement de l’objet. Vous pouvez l’offrir à une personne pour qui il sera très utile ou qui saura l’apprécier, surtout s’il est de très bonne qualité. Attention! S’il est trop usagé ou en mauvais état, on ne discutera pas de la nécessité de le jeter.

En faisant cette séance, vous serez surpris de découvrir que nous nous entourons d’objets qui ne nous apportent pas forcément de la joie.

Mon conseil principal : entourez-vous de moments heureux (mobilier, objets, souvenirs), y compris en photos.


Concernant la période idéale pour réaliser ce travail d’observation, je vous dirais que nous sommes en plein dedans: l’automne!

C’est la saison parfaite car nous sommes dans un phénomène de nettoyage intérieur et de préparation pour l’hiver. On cherche naturellement à s’entourer de ce qui est essentiel.

Sinon, je vous conseille de prendre ce temps d’observation à chaque début de saison.


La 2ème base du Feng Shui apprend à éviter les flèches empoisonnées.

Promis, personne ne sera blessé !

C’est l’autre grande différence entre notre culture occidentale et la culture chinoise : nous utilisons la littérature, les mots pour exprimer nos émotions quand les chinois vont s’exprimer par images ou encore avec des symboles.

Les flèches empoisonnées sont les angles ou plutôt la direction de chaque angle de ce qui vous entoure, les angles du mur, du mobilier ou même de certains objets.

Le Feng Shui explique que lorsque l’énergie circule à l’intérieur de votre maison, elle va se “cogner” contre les meubles, les murs et circuler sur chacune des surfaces de votre habitation.

Vous voyez où je veux en venir ?

S’il y a des angles, des arêtes un peu trop saillantes, pointues, l’énergie va se casser sur ces angles et va devenir agressive.

Voici un exemple pour illustrer la théorie : si votre bureau est dans la direction de l’angle d’un meuble, il est fort probable que vous ne vous sentiez pas à l’aise.


Les conséquences de ces flèches empoisonnées ne sont pas visibles mais elles sont bel et bien réelles.

On me parle souvent de manque de concentration, de difficultés pour se sentir bien dans sa peau, du mal à dormir ou même des problèmes de santé récurrents.

Comme nous avons vu que le 1° outil en Feng Shui c’est l’observation, observez les angles qui encadrent votre pièce.

Il y en a beaucoup et c’est tout à fait normal.

Portez votre attention sur l’orientation de ces angles.

Est ce qu’ils sont dans la direction d’une porte, d’une fenêtre ou de votre fauteuil préféré ?

Ce sont ces angles stratégiques qui ont besoin d’être corrigés.

Vous allez voir que la procédure est extrêmement simple : il suffit de les recouvrir ! Avec une guirlande lumineuse, une plante retombante ou grimpante ou même un rideau.

A vous de choisir ce qui vous inspire le plus.


La 3ème base pour vous initier au Feng Shui est comprendre et utiliser le Chi.

Non, désolée, ce n’est pas le nom d’un super pouvoir, quoi que…

Le Chi, c’est l’énergie dont j’ai parlé tout à l’heure. C’est ce fameux courant énergétique qui circule à l’intérieur de notre habitation

Vous avez sans doute déjà expérimenté cette impression très positive ou au contraire très désagréable quand vous entrez dans un endroit pour la première fois.

Vous avez donc rencontré le Chi de ce lieu.

Le Chi est tout simplement vital, c’est lui qui rend votre intérieur vivant, vibrant.

Il faut donc en prendre soin.

Il a besoin d’être renouvelé régulièrement.

En pratique, je vous invite à faciliter sa circulation dans votre habitation.

Je sais que je vous en parle souvent mais c’est parce que c’est un des points les plus importants pour vous sentir bien chez vous : faites en sorte de dégager tout ce qui pourrait gêner le passage ou encombrer les espaces.

Évitez tout ce qui stagne comme l’accumulation de poussière ou les toiles d’araignée.

Et enfin aérez et renouvelez régulièrement l'air de votre habitation.

Vous voyez que c’est finalement très simple de démarrer avec les techniques du Feng Shui !

Et bien qu’elles soient très faciles d’accès, les résultats sont très rapides.



Si on résume :

  • on s’entoure de positif

  • on adoucit les angles de notre intérieur

  • on facilite la circulation des bonnes énergies

Si vous souhaitez avancer dans la découverte du Feng Shui et découvrir tous les bénéfices de cette pratique, j’ai créé une formation spécialement pour vous !


Cette formation se déroule en 6 semaines et vous guidera pour comprendre les bases du Feng Shui. Je les utilise dans mon métier de décorateur et de thérapeute de l'habitat mais ici je vous donne la possibilité d'approfondir ces connaissances non pas pour être consultant en Feng Shui mais pour l'utiliser correctement avec notre culture occidentale.

Vous y découvrirez les bases du Feng Shui et comment l'appliquer à 100 % dans votre intérieur.

Pour tout savoir sur cette formation exclusive, rendez-vous ici.


J'espère que ces quelques conseils pratiques vous seront utiles.

Prenez soin de vous et à très bientôt pour une nouvelle aventure bien-être.


Eve


Comentarios


bottom of page