top of page

COMMENT SE SENTIR BIEN CHEZ SOI?




Aimeriez-vous découvrir les bases indispensables, pour se sentir bien chez soi? Pensez-vous qu’un élément de votre environnement, malgré tous vos efforts, puisse influencer votre équilibre ?

Souhaiteriez-vous comprendre les raisons de votre mal-être et savoir comment y faire face pour améliorer les choses ?


Dans cet article, je partage avec vous les astuces que j’ai moi-même appliquées dans mon intérieur, et qui representent une base solide pour me sentir bien chez moi.

De plus, je vous propose d’accueillir l’idée que nous ne sommes pas forcément responsables à 100% du bien être chez soi. Car de nombreux facteurs sont à prendre en compte.


La première base : ALLÉGER SA MAISON
Pinterest.fr

Cette base est parfois mal comprise, ou mise à l’écart car trop évidente.

Je ne sais pas pour vous, mais ça remonte à quand la dernière fois que vous avez allégé votre intérieur ?

Chez moi, cela remonte à bien trop longtemps.

Et je ne parle pas de trier ou ranger. Ici on parle bien d’alléger, c’est-à-dire retirer/ équilibrer les choses et les objets avec son environnement.

Tout objet, mobilier, image ou couleur peuvent aider à alléger son espace de vie.

Pour commencer, alléger c’est avant tout prendre conscience du volume de sa pièce. Si une pièce est petite, on va s’assurer d’observer si le mobilier ne s’impose pas, comme par exemple avec une bibliothèque en bois massif sombre. Vous voyez où je veux en venir. Ça écrase l’espace et notre bien-être avec lui.

Pour alléger il suffit simplement de se séparer ou de déplacer la bibliothèque. L’idée étant de rajuster l’équilibre et d’alléger toute charge mentale.

Alléger contribue à veiller à ce que l’harmonie se fasse au niveau des formes mais aussi des volumes.

Les conséquences sont tout aussi intéressantes, puisqu’elles influencent notre moral, notre capacité à mieux nous concentrer, notre aisance à passer plus de temps dans cette pièce, et surtout à nous créer de bons moments.

Ma petite astuce ici, c’est de planifier ce temps pour s’alléger.

Pour cela on le note dans son agenda, on en parle à ses proches (du moins ceux qui vivent dans la maison), on s’isole, on se crée un moment sympa avec une musique et pourquoi pas une tisane. Et surtout, on prend son temps.


La deuxième base : UNE BONNE ISOLATION


Qui n’a pas envie de dormir dans un environnement au calme ?

Une bonne isolation c’est la base pour se reposer, se recharger… mais surtout se sentir en sécurité. Car notre inconscient a vite compris que si on entend tout, cela signifie également que tous vos faits et gestes sont entendus. C’est évident que dans ce contexte là, il est impossible de se sentir bien chez soi.

Donc si vous êtes propriétaires et que vous avez des travaux en tête, c’est la base sur laquelle je vous conseille de vous focaliser : l’isolation phonique.

Mon astuce pour tous ceux qui n’ont pas la possibilité d’y changer quoi que ce soit ?

Exprimez votre besoin. créez 1h de silence dans votre semaine, idéalement dans votre journée. Et je vous assure que c’est possible.

Depuis quelques années maintenant, je planifie mon moment calme avant le réveil de ma tribu, ce qui me permet d’être plus détendue.

Donc un moment calme, qu’est-ce que c’est ?

Cela signifie 1h sans écran, sans musique, sans contact. Et pourquoi pas centré sur la méditation, la lecture, la micro sieste, la nature…

À vous de faire le point sur ce dont vous avez besoin pendant cette heure de calme.

Mon astuce, c’est d’exprimer votre besoin à votre entourage.

Parlez-en longtemps à l’avance aux membres de votre famille. Cette planification peut être partagée avec vos proches vivant sous le même toit, pour s’assurer que vous ne dérangerez personne en retour. Et si ce n’est toujours pas possible, s’évader reste toujours une option ! C’est-à-dire sortir dans un salon de thé en dehors des heures de pointe, en pleine nature… bref, dans un lieu que vous aimez.




La troisième base : AÉRER SA MAISON
côtémaison.fr

10 minutes matin et soir ! Et bien vous savez quoi, c’est le point avec lequel j’ai le plus de difficulté. Chacun son truc hein ?

Ce n’est jamais le bon moment, ou alors il pleut des cordes, ou alors le chauffage s’est mis en route… bref, après j’oublie. Mais en écrivant ces quelques lignes, j’ai remarqué qu’il me venait l’envie d’aérer après les disputes, lorsque j’ai du mal à me concentrer, après une longue journée de pluie, suite aux réunions de familles…


Quelque soit votre motivateur, on se rejoint sur l’idée qu’aérer fait du bien au moral.




Et qu’en est-il de notre décoration ? N’a-t-elle pas une influence agréable sur notre bien-être ? Clairement oui, mais dans la mesure où elle est utilisée pour répondre à un réel besoin.

Certains de mes clients me contactent alors que leur intérieur est à la pointe de la mode.

D’où cette question essentielle :

Pourquoi est-ce que je ne me sens pas bien chez moi ?

Un intérieur beau ne contribuera pas toujours à vous sentir bien.


Tout simplement parce qu’il y a de très nombreux facteurs dans nos maisons qui influencent nos sensations, notre sommeil, notre concentration, notre faculté à faire face aux difficultés de la vie.

Comme par exemple l’histoire de nos murs, les influences électromagnétiques de notre environnement, les failles et sources sous le terrain…



planete-deco.Fr

Si tous ces facteurs ne sont pas pris en compte, quoi que vous fassiez, il sera difficile de se sentir bien chez soi.


J’espère sincèrement que ces quelques lignes vous auront été utiles.

En cas de doute, vous pouvez me contacter pour déterminer les éventuelles causes de votre mal-être.

Je vous souhaite du courage et de la clairvoyance dans votre quête de bien-être

Prenez soin de vous,

À très bientôt.



9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page